Chômage : baisse de 5% du nombre de demandeurs d’emploi au premier trimestre 2022

business man

Même si l’économie vit actuellement des heures difficiles en France et dans le reste du monde, le chômage semble lui diminuer, et montrer des chiffres encourageants pour l’hexagone. Une baisse de 5% observée lors du premier trimestre de l’année 2022, pour un nombre de demandeurs d’emploi qui passe sous la barre des 3 millions.

Des chiffres du chômage encourageants malgré la croissance en berne

Malgré l’état actuel de la croissance, qui ne cesse de chuter en France et pour l’ensemble des pays d’Europe, le marché du travail semble supporter la crise, et présente même des chiffres du chômage encourageants pour le premier trimestre 2022. Une note publiée par la Dares (en charge des études réalisées au ministère du travail) atteste d’une chute de 5% du nombre de demandeurs d’emplois sur l’ensemble du territoire français (à l’exception de Mayotte) et concernant les chômeurs de la catégorie A.

Concernant le nombre de demandeurs d’emploi en métropole, ce chiffre passe même sous la barre des trois millions, pour un total de 2,96 millions de chômeurs appartenant à cette même catégorie. C’est une avancée majeure, et le chiffre le plus bas observé en 10 ans, un chiffre flatteur pour le gouvernement actuel.

Cette évolution positive concerne donc principalement les chômeurs de la catégorie A, bien qu’elle touche des personnes de toutes les tranches d’âge, et plus particulièrement les moins de 25 ans, qui profitent d’une chute de 25,4% du chômage en seulement un an. Cette chute du nombre de chômeurs chez les jeunes s’explique en partie par les nombreuses aides mises en place pour les patrons depuis le début de la pandémie, qui les pousse à engager de nombreux apprentis.

Si vous êtes actuellement à la recherche d’un apprentissage, il pourrait s’agir du moment idéal pour contacter les entreprises du secteur dans lequel vous aimeriez vous professionnaliser.

La baisse du chômage peut-elle profiter à l’économie française ? Bien qu’il soit encore trop tôt pour le préciser, cette diminution du chômage pourrait avoir un impact sur le nombre de personnes faisant le choix d’un micro crédit pour financer leurs projets, ce crédit étant plus facilement accessible aux personnes disposant d’un emploi stable, une sécurité demandée par de nombreuses banques dans le but de l’obtention d’un prêt.

Une baisse du chômage en faveur des emplois précaires ?

Même si ces chiffres semblent particulièrement positifs, il est important de les nuancer, en étudiant plus en détail le type d’emplois occupés par les anciens chômeurs de cette catégorie A. En effet, même si ces personnes retrouvent un emploi, il s’agit pour un certain nombre d’emplois précaires, ou d’activités à temps réduit. Ainsi, même si la situation de ces chômeurs s’est améliorée, ils pourraient tout de même rester dans une situation fragile, qui ne semble pas aussi positive que ce que les chiffres du chômage semblent indiquer. Une situation qui pourrait être en partie expliquée par l’inquiétante inflation en Europe.

Ces emplois précaires peuvent faire office de solution de secours pour de nombreux français, bien qu’il ne s’agisse pas de situations stables, un point préoccupant pour la stabilité des ménages.

Le marché de l’emploi peut-il résister face à la chute de la croissance ?

Ces chiffres, bien qu’il soit nécessaire de les nuancer, peuvent sembler étonnants par rapport à la situation actuelle du pays, et à l’augmentation de l’inflation connue dans la majorité des pays européens. L’économie française est en effet actuellement dans une mauvaise passe, et cela pour de nombreuses raisons :

  • Les retombées de la guerre en Ukraine,
  • La pandémie du Covid-19,
  • Une augmentation des prix de l’énergie et de nombreuses matières premières,
  • Une chute de la demande…

Certains économistes tirent la conclusion qu’il serait aujourd’hui nécessaire d’embaucher un plus grand nombre d’employés, pour réaliser la même quantité de richesse qu’il y a quelques années – un raisonnement qui explique en partie cette baisse du chômage, malgré l’augmentation de l’inflation.

Andreas Linde
Écrit par
Andreas Linde dispose de plus de sept ans d’expérience dans le domaine des prêts et sait tout ce qu’il faut savoir sur l’ARP, les prêts par annuités, les prêts en série, les obligations et d’autres nombreux termes pertinents concernant le secteur des prêts.
LoanScouter > Actualités > Chômage : baisse de 5% du nombre de demandeurs d’emploi au premier trimestre 2022