Qu’est-ce que c’est, être co-emprunteur ?

Malgré le deuxième confinement en France, les prêts et les crédits ne se sont pas considérablement ralentis : les banques et les autres organismes financiers continuent de traiter les demandes de prêts des Français. 

Et même s’il devient potentiellement un peu plus difficile d’avoir un crédit seul, à cause de la situation économique actuelle, il vous est possible de demander un crédit à plusieurs. Autrement dit, vous pouvez devenir co-emprunteur, ou demander à un proche d’être votre co-emprunteur. 

Cela vous permet d’accéder à des crédits plus facilement, ou de négocier des meilleures conditions d’emprunt. Toutefois, cela engage les co-emprunteurs à rembourser le prêt dans son entièreté, et il est important de bien choisir ses co-emprunteurs. 

C’est quoi, donc, être co-emprunteur ?

Le co-emprunteur est une personne physique qui demande un crédit avec quelqu’un d’autre. Les deux (ou trois, ou plus) co-emprunteurs s’engagent tous à rembourser le crédit. Il peut s’agir d’un micro-crédit, comme d’un crédit à la consommation, d’un crédit auto ou moto, ou encore, d’un prêt immobilier. Par exemple, une grande partie des projets immobiliers en France se construisent à deux. 

Chacun des emprunteurs devient co-emprunteur et a les mêmes responsabilités et obligations vis-à-vis l’organisme financier qui vous offre le crédit. Chaque co-emprunteur s’engage à rembourser le crédit selon les conditions prévues dans le contrat. 

Pourquoi avoir un co-emprunteur, et pourquoi devenir co-emprunteur ?

Si vous devez faire un achat important avec votre conjoint ou avec votre famille, demander un prêt ensemble vous permet d’accéder à un financement plus conséquent, et potentiellement à de meilleures conditions. Une grande partie des projets immobiliers en France se font à deux. 

En quelques mots, avoir un co-emprunteur augmente vos chances d’avoir un crédit important : avec deux (ou plusieurs) sources de revenus, votre banque aura une couche de sécurité supplémentaire, ce qui est un avantage non négligeable. 

Qui peut être un co-emprunteur ?

Pour devenir co-emprunteur, il faut tout d’abord être majeur et ne pas figurer sur le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP).

Après cela, les deux (ou plus) co-emprunteurs soumettent leur demande de crédit, ainsi que leurs dossiers. Les organismes de crédit ont des conditions différentes d’acceptation des dossiers de demande de prêt, ainsi tout dépend de l’organisme. En gros, votre créancier étudiera votre situation professionnelle et financière, pour s’assurer de la solvabilité des co-emprunteurs, avant de donner un avis. 

Dans la plupart des cas, les co-emprunteurs sont conjoints (pacsés ou mariés). Il est parfois possible pour les parents de s’engager à être co-emprunteurs de leurs enfants, par exemple pour les aider à acheter un bien immobilier. 

S’il s’agit d’un crédit moins important (par exemple, un crédit à la consommation ou un micro-crédit), les conditions d’accès sont généralement plus souples. Pour avoir des informations précises sur les possibilités de s’engager à un crédit à deux ou à plusieurs, il convient de le demander à votre organisme de crédit. 

Que faire en cas de non-paiement ?

Être co-emprunteur vous engage à rembourser le crédit. Il est donc impératif de s’assurer que vous pouvez régler vos mensualités à temps. 

Des imprévus peuvent arriver à vous comme à votre co-emprunteur, tels qu’une perte d’emploi, des problèmes de santé, ou autres. Cela force l’autre emprunteur à rembourser le montant restant du crédit. Dans ce cas, il convient de contacter votre organisme de crédit rapidement, afin de négocier une échéance et des mensualités adaptées à cette nouvelle situation.

En cas de refus de paiement d’un des co-emprunteurs, l’organisme de crédit peut bloquer les comptes bancaires concernés, ou faire une demande d’interdiction bancaire auprès de la banque de France.