Comment bien choisir son crédit bancaire ?

choisir son crédit bancaire

On vous aide à y voir plus clair parmi la multitude de prêts bancaires !

Aujourd’hui, vous pouvez avoir besoin de financer un projet personnel sur du cours ou du long terme. Vous vous êtes sûrement un peu renseigné concernant les prêts bancaires et maintenant, vous vous retrouverez devant l’embarras du choix !

En effet, on trouve sur le marché de multiples organismes offrant des crédits bancaires, qui peuvent prendre des formes variées : agence physique, banque en ligne, organisme de crédit, etc.  Chacune de ces institutions proposent des types de crédits différents, qui répondent chacun à un besoin spécifique.


Par exemple, vous êtes micro-entrepreneur et vous avez besoin de débloquer successivement de petites sommes. En fonction de votre capacité de remboursement, il existe une solution de micro-crédit, qui est adaptée à vos besoins ! Vous avez également la possibilité d’être accompagné sur les bonnes pratiques à avoir pour gérer sa micro-entreprise.

Chacune des solutions est adaptée au type de projet. Afin de trouver le crédit bancaire qui vous correspond le plus, nous vous conseillons fortement de comparer les offres avant de vous lancer. 

Pas de panique ! Nous vous partageons notre top-3 des informations importantes à prendre en compte et nos conseils.

Quel type de crédit correspond à mon besoin ?
Comment détecter un organisme frauduleux ?
Taux et durée du crédit : 2 facteurs essentiels

 1. Assurez vous que le prêt réponde à votre besoin

Comme énoncé plus haut, il existe différents types de crédit bancaire: 

  • Prêt personnel
  • Crédit rapide 24h
  • Crédit sans justificatif
  • Micro-crédit, etc.

Pour les crédits rapides, la solution la plus courante est le prêt personnel. C’est un crédit général et qui propose des taux intéressants. En revanche, il ne répondra pas à tous les besoins. Par exemple, il ne pourra pas financer un achat immobilier ou il ne sera pas non plus avantageux lors de l’achat d’un véhicule par exemple.

Établissez clairement votre projet et choisissez le crédit correspondant à celui-ci. Pour l’achat d’une moto par exemple, vous pouvez souscrire à un crédit spécifique à l’achat d’une moto. L’argent qui vous sera prêté ne pourra être utilisable que sur le projet ou la prestation en question. Les avantages principaux sont que :

  • si vous n’obtenez pas l’emprunt, votre achat sera annulé (et réciproquement)
  • vous commencerez à rembourser seulement après obtention du bien
  • cette spécification d’achat apparaît sur le contrat.
choisir son crédit bancaire

2. Renseignez-vous sur la légalité de l’organisme prêteur

Il existe des organismes proposant des solutions de crédit alléchantes qui sont en réalité des institutions illégales. Ce ne sont pas de réels organismes et leur offre est totalement fictive. Ce type d’escroquerie est facilement répandue sur Internet. En général, leur offre est très (voire trop) intéressante et ne demande pas beaucoup, voire aucun engagement. Ces sites voient le jour en un instant et disparaissent rapidement.


Afin de ne pas subir les conséquences néfastes de ces sites malveillants, assurez-vous que l’organisme que vous contactez soit légal. Il doivent répondre à un certain nombre de critères obligatoire et légaux, comme vous demander de remettre des pièces justificatives, procéder à un contrôle de solvabilité, etc. Ensuite, l’organisme de crédit doit vous fournir une fiche d’information récapitulant toutes les caractéristiques du crédit. 

3. Le taux et la durée du crédit

Chaque crédit bancaire pratique des taux et des durées de contrats différents. Sachez que plus un crédit est étalé sur le long terme (donc avec des remboursements mensuels plus faibles), plus il sera coûteux au terme du contrat. 

Vous pouvez comparer les offres de crédits bancaires en ligne et faire des simulations de crédits. Ainsi, vous serez fixé sur les conditions du crédit bancaire en question.

Un conseil, si vous le pouvez, préférez un crédit court avec des mensualités plus importantes et vous réduirez le coût du remboursement global.